28 décembre 2017

LES SOUVENIRS ...

Dans ma vie : La première année de mon existence, grâce au médecin Didi MENAULT, alors que , l'infirmier de garde s'était trouvé dans l'obligation de me déclarer un enfant mort, et qu'il fallait me jeter à la morgue; Didi MENAULT, médecin de garde intervint et se rendit compte, pendant que ma mère pleurait dans sa langue maternelle, que je n'étais pas encore mort.Car, je respirais encore...Première un simulacre de vol d'enfant ...   A 9 ans, le médecin HOEMATTER me sauva de la mort, car, j'étais malade du tétanos.   A... [Lire la suite]