20170913075401 Point zéro-Arrière-arrière grand père : MOUSSOUNDA KIMBATSA

1- Arrière grand-père : KIMBATSA MOUSSOUNDA ( Paysan-cultivateur -/-Village de Kikanou)

2- Louis Marie MOUSSOUNDA ( Vendeur d'huile de palme et fabricant du même produit, paysan).Propriétaire de la Maison Blanche à KIKANOU ( Domaine ).Un homme au sang chaud.

3-Didier Eugène Christian KIMBATSA ( Citadin, Infirmier en Chef , Cadre Inférieur-"Stomatologue" soit, contractuel à la Fonction Publique Congolaise ( 20 ans) , Pilote Privé d'Avion-SOCOREST INETRNATIONAL OU SODEXO )

Possessions : Maisons bâties 72,Rue Mayoko au Quartier CAPABLE ( anciennement 18 chambres avec les dépendances ,salons ,01 voiture Fiat + une moto Solex.Présence d'une boutique à la devanture de la maison. Quartier Centre-ville "C" dans un marécage une grande maison à ossature bois + une fourgonnette de voiture.

Maisons vendues à Brazzaville et à Ndjambala.Un fils qui est né au nord est décédé aussi.

4-Feu Germain NGOT ( Soudeur Homologué COMILOG ).Une vie professionnelle stable pendant 35 ans de service.Possessions : Un terrain nu à Dolisie et une voiture Renault 4.Cadre moyen vivant à la cité des cadres moyens de Comilog à Makabana.Polygamme.Un fils qui a bien réussi à l'école des cadets, le capitaine Wilson NGOT ( Fonctionnaire ).Hétérosexuel et militaire de bonne éducation !!!

5-Feue Martines MOUSSOUNDA ( épouse le mécanicien et riche entrepreneur Florent VANGA ).Seule héritage de cette tante Florence VANGA BAC + 4 et Professeure des lycées au Lycée technique Poaty Bernard et qui épouse un cadre économiste.Le couple vit au centre-ville de Brazzaville en diagonale du stade MASSAMBA-DEBAT.Florence a perdu son unique fille de façon tragique comme fut morte sa feue mère.

6-Marie MOUSSOUNDA KANDI (épouse MOUNGUELET ,Comiloguien).Elle a vendu son terrain de Makabana dans lequel elle logea un parasite,une sangsue de mari.Sa fille Françoise est décedée d'une façon pas du tout catholique.Un membre de la famille est accusé souvent d'avoir été au demeurant de cette scène malsaine.

7.Feu Jean-Pierre BOUNDA ( Ingénieur en Bâtiment ,Polythechnique de Minsk-BIELORUSSIE ,URSS).Possessions 09 parcelles achetées à Brazzaville non valorisées.Producteur de poissons d'élevage sur le site de Mantséndé dont il est le propriétaire. 04 enfants en vie dont deux filles en Biélorussie ,un en France( Padoue BOUNDA ) et un autre garçon au Gabon.Jean-Pierre BOUNDA avait pour meilleurs amis ( Tonton Ayessa propriétaire d'une société de construction à Brazzaville , tonton KIPOUTOU Victor ,Directeur Général à la Préfecture de Brazzaville , tonton Marcel MAKOSSO qui lui succède au poste de Directeur Régional de la Construction , de l'Urbanisme et de l'Habitat au Niari et tonton Luc ,Chef de Services du même département.)Trois véhicules achetés de son vivant et une vespa.

8-Brigitte KENGUET ( épouse le vili cheminot Feu TCHICAKAYA , 122 Boulevard Charles de Gaulle Centre-ville "A").Possesion : Une seule maison bâtie, achevée à Tchimbamba.02 enfants.

 

ENFANTS NES DE Mr KIMBATSA EUGENE :

 

1- Des Jumeaux décédés ( avec la mère de Christian )

2-Christian KIMBATSA ( Fonctionnaire , Directeur d'école primaire )près d'une dizaine d'enfants.

2-Feue Chantal Eugénie KIMBATSA ( Caissière à COGELO )o enfants.Sa mère meurt le jour de son accouchement.

3-Feue Brigitte KIMBATSA ...Je ne connais son histoire que sur le testament de son feu père.

4-Feu Jacques-Marie KIMBATSA ( Policier-fonctionnaire )près de quatre enfants.02 enfants décédés dont 1 de son vivant.Mort de façon tragique.

5-Noél MBAKI ( Sous-traitant SINTOUKOLA POTASSE , hygiène et assainissement ) 12 enfants dont un décédé.

6-André Marie Julien KIMBATSA ( Cadre Supérieur  de l'hôtellerie, VOISINS -LE BRETONNEUX- TRAPPES -/- YVELINES FRANCE épouse la fille de l'Officier Supérieur de la Police Algérienne le Général BECAR , BAC + 4 ,Sciences de la Gestion, Univeristé de LILLE FRANCE ).Marié légalement à Marilyn BECAR et père de 4 enfants dont 03 enfants avec la franco-algérienne.Un profil très apprécié des membres de ma famille maternelle et paternelle ; y compris moi-même.Possessions : Maison achetée en France + 02 voitures.Couple hétérosexuel.Profil haut et c'est vrai de Julien.Il a suivi le pas de son feu oncle Jean-Pierre BOUNDA.Julien est un étudiant méritant et un cadre supérieur aisé et méthodique.

7-Raymond Bernard KIMBATSA ( Adjudant de Gendarmerie , fonctionnaire de l'Etat congolais de Brazzaville ).Père de peut-être 5 enfants dont une décédée.

8-Guy Didier MOUSSOUNDA KIMBATSA ( BAC+ 3 années d'études Universitaires , Faculté de Droit 1 an et Faculté de Lettres (Section  Philosophie 2 ans , Université Marien NGOUABI.Célibataire et père d'une enfant de 23 ans qui a étudié à l'Université et possède un BTS en Maintenance Industrielle à ICAC-UCAM).

Copywriter ( un vrai métier ), blogueur , intermédiaire de commerce ASSURANCE VIE ET IARDT. Progression , Chef de Projet web, automaticien , gestionnaire de projet "Administration,édition", Chef de Produit VIE ET IARDT, Consultant en Actuariat, courtier maritime, auteur et créateur , Directeur client "CRM et CRM Nomade( gestion commerciale , gestion de la production , point de vente , comptabilité générale , liaisons bancaires , immobilisations , décisionnel, états financiers et transferts d'automates ".)Si les développements professionnels parviennent à leur point de noedal , il est vrai que Guy Didier se classera à la tête de toute sa lignée dans l'expression volontaire de gloire et de fortune bâties sur de bases solides, le travail ).Guy Des Prés est un professionnel acharné des médias, du commerce , du droit et de l'économie.Son feu père lui avait dit : "Tu réussiras mais tardivement le 14 Novembre 1985 dans sa chambre du dibodo du centre-ville "C"".

 

 "Guy! Si Dieu te donne une longue vie, tu seras certainement le plus riche de toute ma lignée , je suis un homme de l'ouest.Je meurs le 05 Décembre 1985 à 12 heures.Je m'en vais travailler en France.Tu es un homme de l'Est et c'est la raison pour laquelle , j'entrevois une destinée d'homme fortuné.Tu appartiendras à la classe des technocrates.Mes autres enfants iront dans les métiers de la défense !!! C'est moi qui ai longtemps préparé mon cadet Jean-Pierre.J'étais un Infirmier cadre et Pilote Privé d'Avion." avait-il ajouté.

Donc , Guy Des Prés part de l'héritage de sa feue grand-mère maternelle la marguillère Cécile MAKANGA BOUANGA.Marguillère est l'ancienne appelation des Eglises catholiques pour dire Mme la Mairesse ou Maire dans la courtoisie actuelle, pour désigner la fonction d'huissier de justice.Mme MAKANGA BOUANGA fut une baptistère et n'ayant pas eu d'enfants ( sa fille née de Mr NIMI et son petit-fils sont morts le même jour ) , elle jugea utile d'élever sa nièce Cécile MAKANGA ;ma mère  et Guy Des Prés , fils de Mr Didier Eugène Christian KIMBATSA.En 1964 , sa nièce ramasse une importante somme d'argent , elle n'a que 12 ans.Ne sachant qoui faire de cet argent , elle remit le sac plein d'argent à sa tante Mme Cécile MAKANGA BOUANGA , la fabricienne.Elle avait des esclaves qui travaillaient sous ses ordres à KIKOUNGA et elle a laissé plusieurs petites maisons dans lesquelles elle logeait ses esclaves venus de la RDC et de Bangui.Cette histoire est vraie,car,lesdites mais existent de nos jours.Elles bordent le chemin de fer en partant de  la gare de KIKOUNGA en déçà desquels ,elle fut inhumée en 1974.Les archives de l'Eglise catholique de MOUKONDO le témoigne bel et bien.Il lui était resté une seule esclave , mademoiselle KIENGUELE.Son grade dans la chefferie actuelle de l'Eglise se résume dans la fonction du Curé et dans l'Armée actuelle , on l'appellerait cheffe gendarme.Mais c'est un gendarme sénégalais qui les éleva avec son cadet Daniel BOULAYE KOUKENGUET.Son feu époux avait aussi un esclave qui vit encore et qui s'appelle MIRABEAU , un gendarme.Mirabeau vit à Pynaret.

Cette dernière jugea l'opportunité d'acheter la même année une parcelle à sa nièce, ma mère : 23,Rue MVOUTI -/- BACONGO à DOLISIE.Elle bâtit une première maison dont les lits sont encore construits avec des briques cuites et les matelats étaient faits avec du gazon à l'intérieur.Elle a donné à Moukondo et au village de Kikounga ses noms de famille à plusieurs enfants qu'elle baptisait.Etant une femme dont le symbole sacrificateur pour les missions de l'Eglise catholique avaient  retenti au village de Kikanou , à Moukondo et à Dolisie.Elle fut mariée à Mr NGOT Valentin.L'incapacité de son époux à ne pouvoir donner de progéniture lui fit penser à l'éducation d'un petit-fils que j'étais voué à être sacrifié par mon propre géniteur, le nommé Mr Didier Eugène Christian KIMBATSA.Il fallait démontrer le jour qu'elle était capable de s'occuper des membres de sa famille en déclarant une bagarre ouverte à son gendre.Son cadet, mon feu grand-père souffrait d'une paraisie et ne pouuvait plus se battre.C'est donc Mme MAKANGA BOUANGA âgée alors de 69 ans qui se livra à cette sorte d'aventure initiatique.Mr Eugène KIMBATSA avait alors 30 ans et très fort physiquement et apte à se battre.Mais les woyos avaient en plus des connaissances chrétiennes ,des totems , d'observance purement claniques.Ils furent des vilis provenant du village TCHIKANOU ( Région du Kouilou ).Ils fondèrent le village de KIKANOU dans le niboland.

Le gendre,Mr KIMBATSA put se rendre compte qu'il ne pouvait pas la mettre à terre , il abdiqua.Mme MAKANGA BOUANGA me prit en éducation à l'âge de 03 mois.Elle me grada tout prêt d'elle jusqu'à l'âge de 4 ans et le jour  où elle devrait quitter la terre , terrassée par la maladie , elle m'allongea sur son ventre , toujours la poitrine nue et nous sommes au village de Kikanou.Elle mourut et je me rendis compte et informa les gens du village que mémé est morte.

Sa dépouille fut transportée de Kikanou jusqu'à Kikounga son village natal où elle avait régné en tant que Marguillère "Cheffe de Paroisse ".Jusqu'à l'âge de 12 ans , je vivais sous sa protection même pourtant qu'elle fut morte.Toujours, elle était présente au chevet de mon lit pour me parler tôt le matin (avec un foulard sur la tête , elle me demandait toujours de me lever et d'aller étudier, bien souvent à 3 heures du matin. J'appris à me lever tous les jours à 3 heures du matin pour prendre mes cahiers d'écoliers et me mettre à étudier.

Je vivais chez Monsieur Raymond BOUYOBA , le feu époux de ma mère.

Quand je fus admis au CEPE et de passage en classe de 6è du secondaire , je ne la revis plus en songe pour me guider.Suivront les dures années de graves maladies soignées par Mr Raymond BOUYOBA , grâce aux médecins Mainguy ( français ) et le médecin HOEMATTER (allemand).

Je ne parlerai pas des confidences que j'eus avec son cadet Daniel BOUYE KOUKENGUE , mon feu grand-père, en parlant des valeurs initiatiques des rites woyos.Je connais la portée bien grande de ces inititions.

Je  m'interdis de même d'évoquer les rites du clan du papa qui m'a élevé.J'en vis les bénéfices et m'en réjouis de l'assistance des parents qui ont marqué mon existence.

J'en appele à la sagesse et ne refuse pas ma généalogie.Je suis aussi un produit d'un Congo qui ne connaissait pas encore la technologie encore moins le courant électrique jusqu'en 1900 (l'année de naissance de la Marguillère MAKANGA BOUANGA ).La ville de Dolisie fut créée en 1934.Nous descendons de ces familles encore pauvres, en 1900.Seule la dignité demeurait le critère de distinction des élus de l'Eglise, je l'avoue.Pas de gens lettrés encore moins.Tous étaient illettrés.Mon amour pour les TRUMP témoignera de la vie de Mr Frédérick TRUMP , pauvre allemand arrivé aux USA pour y trouver la place au soleil.Devenu riche , il épousa une femme pauvre Elisabeth mais le père de Trump, Fred avait-il épousé lui aussi une femme riche ? Non ! Malgré ses millions dans les poches.Un deuxième livre : "Les  finances et l'éthique " verra le jour.Dans la vérité , on peut vérifier une chose : La position chrétienne des TRUMP qui a illuminé les coeurs des TRUMP humbles dans l'acceptation de ces femmes encore prolétaires : Elisabeth et Lord!

Ne dit-on pas que : "La vraie noblesse est celle nous venant du coeur ? " ( www.gabon1000clubcom.blogspot.com ) est un blog qui marquait déjà ma démarche intellectuelle , à savoir le respect des autres quelque soit leur condtion.L'humaine condition stipule à ce sujet que le pauvre souvent d'argent et certains riches sont souvent malades.( Confère la philosophie du Rosaire ).Le livre de Jean-Jacques ROUSSEAU : " Julie ou la nouvelle héloïse " ne pouvait que faire pleurer les femmes de l'Europe qui l'ont lu.C'est encore une invitatation au labeur et à l'amour professionnel.Pas de prostitution qui tienne!

8-Denis Roger MOUSSOUNDA , hôtelier,

9-Roselyne KIMBATSA , vendeuse propriétaire d'une parcelle et ayant 4 enfants.

Description de cette image, également commentée ci-après Elisabeth TRUMP+ Résultat de recherche d'images pour "Mary Anne MacLeod" Lord TRUMP+ Résultat de recherche d'images pour "Ivana Trump" Ivana TRUMP+ Résultat de recherche d'images pour "Marla Maples"Mapples TRUMP +Résultat de recherche d'images pour "Melania Trump" Mélania TRUMP+Ivanka Trump en 2017. Ivanka Marie TRUMP+  Description de l'image Tiffany Trump RNC July 2016.jpg.Tiffany TRUMP +Résultat de recherche d'images pour "vanessa trump" +

Résultat de recherche d'images pour "Lara trump"

Résultat de recherche d'images pour "blaine trump"Blaine TRUMP+ Résultat de recherche d'images pour "Juge Barry TRUMP"            + 

 

 

Résultat de recherche d'images pour "Juge Barry TRUMP"    Juge Barry TRUMP.NB : Les femmes qui font l'histoire des TRUMP.Mon Professeur en Histoire des Institutions est le Juge Jean MONGO-ANTCHOUIN ,actuellement Président de la CEMAC.

Etudes Universitaires

1975 Doctorat d'Etat en Droit, Université de Paris II

1973 Diplôme d'Etudes Supérieures d'Histoire du Droit, Université de Paris II

1976 Diplôme d'Etudes Supérieures de Science Politique, Université de Paris II

1971 Licence en Droit, Université de Paris II

Profil Professionnel

12/12/2006 Premier Président de la Cour de Justice de la CEMAC,

1999 - 2006 Président de la Chambre Judiciaire de la Cour de Justice de la CEMAC,

27/01/2004 Décoré de la Médaille de Commandeur de l'Ordre de Mérite Communautaire,

1975 - 1991 Enseignant vacataire à l'Université Marien Ngouabi de Brazzaville,

1998  Président de la Chambre Sociale de la Cour Suprême du Congo,

1991 - 1996 Procureur Général près la Cour suprême du Congo,

1975 - 1980 Premier Avocat Général près de la Cour d'Appel de Brazzaville,

1964 - 1965 Président du Tribunal de Grande Instance d'Owando,

1960 - 1963 Secrétaire du Tribunal de Travail de Brazzaville,

1958 - 1960 Greffier en Service à Mossoro en République du Tchad.

La vie en rose

 La vie réside dans la foi en Dieu de celui qui sait se remettre en cause devenant humble quelque soit son rang social. La meilleure vie consiste à donner le meilleur de soi pour autrui.C'est le combat de tout homme conscient de son destin.

 Tous droits réservés @ 2003 - 2017 ,THAMOUSS KIM Inc , www.guy-des-pres.e-monsite.com